• Informations
  • Photos
  • Tarifs
  • Localisation

Informations

Ce quartier remonte à la fin du XIIe siècle. Importante voie de passage, la rue a subi de nombreuses démolitions après sa promotion en route royale (1720). Il reste cependant de belles façades (1633) qui avec les toitures forment un site protégé, inscrit.

Le Château de la Ville Basse (propriété privée)
Le « Château », gentilhommière avec une belle tour renaissance ne se visite pas. La pierre noire, facile à travailler, utilisée ici est le « lahar », matériau provenant de coulée de boue mêlée à des scories volcaniques et à de la lave. Voir en haut à gauche le « Joouselou », sculpture d’un ange.
A l’origine bâtiment défensif avec une façade aveugle, une tour ronde maintenant écimée ; il y existait une grande tour rectangulaire démolie en 1935.
La petite chapelle, reliée au château par sa passerelle était surmontée de l’étude des notaires Valentin au XVe et XVIe siècle.
Là se trouvait le péage le plus important des Cévennes septentrionales.
A côté du château, sur la petite place, aire à battre au fléau utilisée jusque vers 1960, une croix de la peste avec ses bubons sculptés sur le pied droit.

Ouverture

Accès libre toute l'année (sauf château, propriété privée).

Dispositions spéciales COVID 19

Gestes barrières et distanciation sociale à respecter.

Photos

Montpezat-sous-Bauzon - Château de la Ville Basse-2 ©S.BUGNON
Montpezat-sous-Bauzon - Château de la Ville Basse ©S.BUGNON
Montpezat sous Bauzon - Château de la ville basse, le joouselou ©OTASV

Tarifs

Accès libre. L'intérieur du château est une propriété privée, cette partie n'est pas disponible à la visite.

Localisation